L’histoire

En 1843, Achille du Clésieux, grand ami des romantiques Lamartine et Chateaubriand, choqué par la misère qui touche les populations agricoles de l’époque met en place un vaste projet de rénovation de l’agriculture auquel il associe propriétaires terriens, fermiers et la jeunesse déshéritée qu’il tente de réhabiliter.

Dans un premier temps, une école de contremaîtres est construite dans le but d'assurer l'encadrement des enfants qui apprennent le défrichement des terres et leur remise en culture.

Il développera ensuite le deuxième volet de son projet en créant une école de Patrons, destinée à la formation agricole des fils de propriétaires terriens et de fermiers.

Sauvegarde de la Chapelle

Achille du Clésieux (1806-1893) a créé un lieu d'éducation et d'apprentissage en lien avec l'agriculture. Il a donné un cadre de travail et de vie à des jeunes en quête de sens et a souhaité leur enseigner la foi. Il a décidé d'ériger une chapelle de style néo-gothique qui sera construite entre 1846 et 1854.
Depuis les années 70, la chapelle n'occupe plus ces fonctions premières et n'est plus habilitée à recevoir du public alors qu'elle abrite de nombreuses pépites relatives à son histoire, sa construction, son architecture, ses fresques...
La Fondation de Sauvegarde de l'Art Français confirme l'intérêt de conserver ce patrimoine et les membres du conseil d'administration de l'école souhaitent engager sa rénovation. L'urgence réside dans la nécessité de la mettre « hors d’eau, hors d’air » et œuvrer pour la rendre à nouveau accessible au public.

En savoir +