Projet Algues

LES MICROALGUES

De l’or vert à l’école Saint Ilan : culture de microalgues sous serres

Un nouveau projet autour des algues se développe à l’école Saint Ilan. L'école s’équipe d’un photobioréacteur sous ses serres, pour cultiver des algues microscopiques et propose des formations autour de l’algue.

Qu’est ce qu’un photobioréacteur ?

Dans le cadre d’un projet soutenu par l’Union Européenne et la Région Bretagne, l'école Saint Ilan va accueillir un photobioréacteur sous ses serres pour permettre la production des microalgues. Un photobioréacteur est un système de production constitué de longs tubes en verre reliés les uns aux autres dans lesquels se développent les microalgues. Ce système permet une production élevée et protège les microalgues des contaminations. Le photobioréacteur arrive en janvier 2022 et le lancement des premières cultures est prévu pour mars 2022.

Les atouts des microalgues ?

Les microalgues, aussi appelé le phytoplancton, sont parmi les premiers organismes apparus sur Terre, il y a près de 3,5 milliards d’années. Elles ont la particularité de faire la photosynthèse, tout comme les plantes. Elles se multiplient très vite, elles peuvent doubler leur masse en une journée. Il n’existe pas de plantes capables d’une telle croissance. Elles dépolluent l’atmosphère en consommant le CO2, et libèrent au moins 50% de l’oxygène que l’on respire. Elles produisent une large gamme de molécule bioactives, tels que des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines ou encore des antioxydants.

Quels sont les objectifs du projet ?

L’objectif principal du projet est de former horticulteurs, maraîchers, industriels à la culture de microalgues, pour une diversification de leur activité. Également, des journées “découvertes” pour les élèves, sont organisées dans le cadre de projets pédagogiques. Elèves et professeurs de l'école Saint Ilan peuvent suivre la production et échanger autour de cette pratique

Pour quelle utilisation ?

Grâce à cette riche composition, elles peuvent être exploitées à des fins commerciales : compléments alimentaires, cosmétique, alimentation animale, engrais... Ces applications commerciales sont peu à peu exploitées et le marché est en pleine croissance. Non seulement, la production de microalgues répond à une demande d’ingrédients naturels de la part des consommateurs mais c’est aussi une solution d’avenir pour produire des aliments avec peu de ressources.

Qui sont les partenaires du projet ?

Le projet, financé à 80% par la Région Bretagne et le FEAMP (Fond Européen des Affaires Maritimes et de la Pêche), a été créé et mis en place par Madame Isabelle Meslet, Directrice de l’école Saint Ilan et est sous la responsabilité d’Alan Le Feuvre. Le CEVA (Centre d’Etude et de Valorisation des Algues) et ASTREDHOR (Institut technique de l'horticulture) sont les partenaires techniques en participant à l’avancement du projet.

Qui est en charge du projet ?

Alan Le Feuvre, après avoir obtenu son master en Biotechnologies à l’Institut Universitaire Européen de la Mer à Plouzané (29), occupe le poste de Responsable de projet microalgues au sein de l’école Saint Ilan depuis cette rentrée 2021.